Quand la tradition rencontre la mode…


Vous souhaitez un Noël plus responsable ? Optez pour le Furoshiki ! Ce n’est pas le titre du dernier dessin animé japonais, mais l’art d’emballer ses cadeaux à partir de pièces de tissu…

Un emballage Zéro Déchet

Combien de rouleaux de papier cadeau sont-ils utilisés en France chaque année ? Pas moins de 50 millions, dont la moitié seulement sera recyclée ! Comment limiter ce gaspillage au moment des fêtes ? Le Furoshiki est une alternative intéressante, qui permet aussi de rajouter sa petite touche personnelle au pied du sapin.

Le Furoshiki représente une solution écologiquement responsable parce que :

  • il utilise du tissu de récupération : foulard, découpe de vêtement qui ne sert plus, chute de tissu, drap, taie d’oreiller, etc.
  • le tissu utilisé peut servir d’emballage de nombreuses fois
  • il est aussi multi-usage : servir d’emballage puis redevenir à nouveau foulard ou nappe par exemple…

On aime à imaginer des jeux de soieries ou cotonnades, s’adaptant à de multiples formes et usages, passant de maison en maison, au grès des amitiés humaines et des présents qu’elles suscitent !

Le Furoshiki en pratique

Emballage de cadeaux, mais aussi de bouquets de fleurs ou de plantes en pots, sac à main, sac à dos, porte-livres… tout l’art du Furoshiki réside en pliages et nouages – maîtres mots de ce savoir-faire millénaire.


Les conseils de pliages, par… le ministère de l’environnement japonais !


Comment s’y prendre ? Le secret pour réussir votre Furoshiki, c’est d’abord de choisir une pièce de tissu carrée. Elle doit, bien sûr, être adaptée aux dimensions de l’objet à emballer. Le tissu doit être assez épais pour « tenir » joliment et éviter qu’il retombe à plat, mais assez fin pour se plier et se nouer facilement. Pour une belle finition, vous pouvez réaliser de petits ourlets sur chacun des côtés. Mais attention ! Ces coutures sont les seules permises : seuls nœuds et plis sont autorisés !

En savoir plus sur le Furoshiki

Les origines du Furoshiki remontent au… huitième siècle ! Longtemps avant nos préoccupations écologiques, il représentait une manière très pratique de transporter des effets personnels. C’est au quatorzième siècle que le terme Furoshiki apparait. Il signifie « étaler au bain » car les seigneurs, invités aux bains, emballaient leurs kimonos dans des tissus dont ils se servaient également comme tapis de sol.

Cette utilisation se répandra à partir du dix-septième siècle, elle sera ensuite appliquée pour transporter toutes sortes d’objets, ainsi que comme mode d’emballage. Elle tombera en désuétude lors de l’avènement du plastique après la seconde guerre mondiale, avant de renaître de ses cendres en 2006, sous l’impulsion du ministère de l’environnement japonais.

Alors, pour Noël… à vos tissus !


Comment réaliser un film alimentaire sans plastique, un autre savoir-faire Zéro Déchet…


En quête d’idées cadeaux de dernière minute ? Besoin de conseils pour vos repas de fêtes ?  N’hésitez pas à demander à nos équipes, elles sont reconnues pour la qualité de leur accueil !