Commencez par l’intérieur !


À l’approche des congés d’été, on songe déjà au beau teint doré au soleil que notre peau arborera, signe de vacances réussies, et que l’on chérira à la rentrée, tel le témoin de notre liberté estivale… Géraldine, docteur en pharmacie et naturopathe chez Bio&Sens Saint-Gély-du-Fesc, nous explique comment, dès à présent, préparer notre peau en douceur.

➔ Urucum, la poudre des indiens
Lorsque les portugais ont commencé à explorer l’Amazonie, ils ont rencontré des peaux rouges… Afin de se protéger du soleil et des moustiques, les indiens s’enduisaient en effet le corps et le visage d’une poudre rouge issue de l’urucum ! Géraldine nous explique que la poudre est obtenue par broyage de la graine. Elle sert autant pour la peau que comme colorant alimentaire.

Ses senteurs de safran et de graine de moutarde cachent un actif très puissant, cent fois plus riche en bêta-carotène que la carotte. La poudre d’urucum contient en outre un excellent cocktail pour la peau, que vous recommande notre naturopathe. Il est composé de sélénium – antioxydant, de cuivre – protecteur et de zinc – réparateur. Vous trouverez l’Urucum de Guayapi dans tous les Bio&Sens, au rayon Santé&Beauté.

➔ Asthaxantine, molécule de l’océan
L’asthaxantine (chez Vitall+) nous vient tout droit des algues, micro-organismes et planctons. Elle protège ces végétaux marins de certaines formes de stress émanant de leur habitat, des radiations UV notamment. Consommée par les crevettes et les saumons, on la retrouve chez les flamants. C’est elle qui leur confère leur fameuse couleur rose !


Appartenant à la famille des caroténoïdes, l’astaxanthine est un antioxydant encore plus efficace que la vitamine C et le bêta-carotène. Grâce à son action, l’épiderme est capable de mieux résister aux effets néfastes du soleil : dessèchements, rides, tâches, coups de soleil, allergies…

Attention aux yeux ! On ne le dit pas assez, les UV peuvent également être dangereux pour les yeux, provoquer conjonctivite, cataracte ou cancer. Là aussi, la molécule astaxanthine sera bénéfique aux tissus cristallins contre les radicaux libres. Sa faculté d’augmenter le flux sanguin de la rétine constitue une bonne protection pour les yeux.

Les huiles et crèmes protectrices
Si on prépare d’abord sa peau de l’intérieur, on ne néglige pas non plus l’action protectrice des produits à vocation externe. Le macérât de carottes représente une huile intéressante, pure ou en mélange avec de l’huile de noyaux d’abricots (vous les trouverez tous deux chez Bio&Sens). Géraldine conseille de l’appliquer une quinzaine de jours avant exposition. Ses vertus hydratantes apaiseront la peau, et son pouvoir autobronzant naturel sera du plus bel effet !


La préparation au soleil est un avantage indéniable pour notre épiderme mais attention : elle ne dispense pas de nous protéger lorsque notre peau est directement exposée ! N’oubliez pas d’appliquer une protection solaire, voir notre article à ce sujet. Enfin, il n’est pas inutile de rappeler qu’on ne s’expose jamais entre 12h et 16h en plein été !

LE SAVIEZ-VOUS ? Vous pouvez également apprendre à fabriquer votre propre crème solaire. Inscrivez-vous à l’atelier chez Bio&Sens Saint-Gély-du-Fesc ! En savoir plus…


Merci à Géraldine pour ses conseils avisés ! Dans chaque établissement Bio&Sens, vous trouverez un vaste rayon Santé&Beauté, tenu par des spécialistes qui se feront un plaisir de vous conseiller. N’hésitez pas !